Là où il y a des arbres pour écouter les chants d’oiseaux

Un témoignage de André Trouiller,
né(e) le 9 février 1937
Mémoire recueillie à

Monsieur Troullier est l’aîné de ses deux sœurs, Marie-Jeanne et Françoise, avec qui il habite à Saint Marcel lès Valence. Il n’est « malheureusement pas marié » et n’a pas d’enfant. Il vient à l’accueil de jour trois fois par semaine les lundis, jeudis et vendredis et participe aux activités (décoration, chant…).
Son passe temps favori est d’aller se promener « là où il y a des arbres pour écouter les chants d’oiseaux », dans les parcs et les forêts, le long du Rhône... Il aime également bricoler mais il a peu de moyens, il lit l’actualité du monde et des biographies de personnes qui ont un grand vécu.
A l’époque il aimait aller au cinéma voir des comédies, et aimait faire du sport comme du basket et de la marche en pleine nature.
Son métier était agriculteur, ayant repris les terres de ses parents, il travaillait surtout avec Marie-Jeanne qui s’occupait du jardin et des volailles, Françoise qui était secrétaire à Bourg lès Valence leur donnait un coup de main. Il possédait des vergers, des champs de céréales mais aussi quelques vignes.
Il travaillait en « communauté » avec ses voisins, afin de partager le matériel agricole et ils s’entraidaient dans leur travail. Il avait également des bêtes, des volailles et quelques vaches de petit gabarit essentiellement pour le lait, qu’il revendait à une coopérative.
Les seuls voyages à l’étranger qu’il a pu faire étaient dans le cadre de son service militaire, en 1958 à l’âge de 21 ans.
Il a commencé son service en Allemagne près de la frontière suisse, puis est parti pour des entraînements au Pôle Nord et a été envoyé dans le Sahara près de Sétif pour protéger les habitants.
Ensuite il est allé à Béjaïa (Bougie) sur la côte au nord de l’Algérie, pour rassembler les cercueils des combattants Français, afin de les rapatrier sur un cargo à destination de la France, « il y avait une bonne ambiance dans la cuisine » nous dit-il avec ironie.

array(0) { }