La passion des voyages

Un témoignage de Mme Moret-Nizet,
né(e) le 29 mars 1920
Mémoire recueillie à

J’ai eu une enfance très heureuse avec maman et mon grand frère. Mes parents étaient coiffeurs, mais mon père partait souvent dans des villes d’eau pour son travail. Ma mère avait un salon à la Croix-Rousse. Je suis née un dimanche soir près de l’Hôtel de ville à Bourgoin.

Lorsque j’étais enfant, j’allais dans une école de jeunes filles, les garçons quant à eux, étaient de l’autre côté de la rue. Après, je suis allée à l’école supérieure, ce qui correspond aujourd’hui au collège, où j’ai passé le brevet supérieur, l’équivalent du bac. Pour finir ma formation, je suis entrée dans une école pour apprendre la sténodactylo avant de passer un concours pour faire contrôleur-divisionnaire.

Pour faire revenir mon père au début de la guerre, ma mère lui a aménagé un salon de coiffure pour homme. Mon frère est parti au Maroc pour former, puis diriger pendant la guerre les soldats du sultan. Il a fait la guerre avec eux sous les ordres du Maréchal Juin, il a également fait la guerre d’Algérie, et l’Indochine.

Je me suis mariée en 1947. Mon mari a aussi fait la guerre, il a participé au débarquement à Naples. Celui-ci a eu lieu en pleine nuit pendant l’éruption du Vésuve. Nous sommes restés mariés durant 36 années pendant lesquels nous avons eu deux enfants, qui nous ont ensuite donné à leur tour 6 petits-enfants et 6 arrière petits-enfants.
J’ai travaillé durant 40 ans : Deux ans dans le privé en tant que sténodactylo, puis 38 ans aux services postaux où je tapais à la machine le relevé des opérations bancaires. Mon travail consistait à surveiller le personnel qui bossait sur des terminaux.
Durant mes congés, je partais en Savoie où mon mari et moi possédions une petite maison. D’ailleurs, chaque année nous y allions un mois, c’est là-bas que nous avons passé notre voyage de noces.

J’ai toujours aimé les voyages, c’est pourquoi je suis partie à Venise avec mon mari en 1981, j’y suis retournée par la suite avec ma fille. Je suis aussi allée au Mexique où j’ai pu voir les pyramides Mayas du soleil et de la lune, j’ai plus aimé ce voyage que celui que j’ai fait en Egypte. Ma fille et moi avons été invitées dans une famille Maya, la première pièce était à l’ombre tandis que le reste de l’habitation était à l’air libre.
Un autre de mes voyages s’est déroulé en Egypte où j’ai pu voir les pyramides et le Sphinx. Nous avons tout d’abord remonté le Nil par Abou-Simbel, puis nous avons traversé le désert. A cette occasion, nous nous sommes arrêtés et sommes descendus pour observer un mirage. Un autre des temples que nous avons découvert est celui de Philae et de là, nous sommes remontés jusqu’au Caire.
De même, je suis partie au Maroc pour aller voir la ville impériale de Fès, puis je suis partie à Casablanca, Raba et enfin Marrakech où d’ailleurs j’ai très bien mangé. Il y avait un fabuleux couscous. Ce qui m’a particulièrement marqué dans ce voyage c’est la fantasia.

J’ai parcouru quasiment toute la France et une partie de l’Europe. Ce qui m’a particulièrement plu dans tous ces voyages : les ruines de Pompéi, à Rome la Chapelle Sixtine, l’Andalousie et ses maisons troglodytes, une croisière sur la Volga, les superbes stations de métro en Russie. Je me souviens qu’en Russie, c’était la période des nuits blanches, nous voyions le soleil se lever et se coucher en peu de temps.

array(0) { }