Ma vie à la campagne

Un témoignage de ,
Mémoire recueillie à


Je suis née en 1920 j'habitais les « Labassère », c'est un hameau d'Arros situé à proximité du moulin de Pierrette. C'était un moulin très connu à l'époque les voisins venaient y moudre la farine. Jusqu'à l'âge de 7-8 ans j'allais à l'école des petits, c'était une sorte de garderie. Puis à partir de mes 8 ans j'ai été à l'école libre de Nay. Mes copines et moi nous nous rejoignions au Hameau puis nous y allions ensemble. 4 km tous les jours ! Le midi on mangeait à l'école, on nous servait de la soupe accompagnée d'un légume chaud. Ma mère me donnait une tranche de jambon cru ou de la viande. Le soir on rentrait toujours à pied parce qu'à cette époque, en 1930, on n'avait pas beaucoup de vélo. C'est à cette école que j'ai passé le certificat d'études. Je voulais continuer mes études jusqu'à mes 17 ans, j'étudiais pour avoir mon brevet mais j'ai commencé à connaître mon mari et à mes 19 ans j'étais mariée. Une fois mariée, je suis allée vivre chez mon mari à St Abit. J'ai alors arrêté mes études, mes beaux parents étaient agriculteurs et avaient besoin de moi à la ferme. Ils avaient des vaches, des cochons, de la volaille et le jardin à entretenir. J'allais au marché de Nay, je vendais de tout, de la volaille, des légumes, des œufs. Je commençais à apprendre à conduire une espèce de voiture militaire alors le mardi et le samedi je me déplaçais comme ça, toute seule. Il y avait des voitures d'occasion à cette époque là, des voitures avec des corbeilles remplies de légumes et de volaille.


Je suis fille unique, mon père est décédé quand j'étais petite. Chez mon mari, ils étaient 8 enfants. Lorsque nous nous sommes mariés, il y en avait deux ou trois qui étaient encore jeunes et qu'il fallait supporter. C'était assez difficile pour moi de vivre dans une famille nombreuse. Alors pour passer le temps, je tricotais le soir devant la cheminée, c'était la mode. C'était très agréable ! Je faisais des écharpes, des chaussons qu'on mettait sur les bas fins. Surtout qu'à la campagne il y avait souvent de l'humidité dans les maisons, alors il fallait bien protéger les pieds du grand air. A la campagne, le problème c'était de devoir vivre chez les beaux parents. On ne pouvait pas leur demander de faire quoi que ce soit, c'était eux les patrons de la maison. Soit ils étaient de bonne foi ou alors ils lançaient des méchancetés. Pour ma part je n'ai pas eu à me plaindre, j'avais deux belles sœurs, qui étaient assez modernes et qui m'auraient défendue à tout moment. Par contre, j'ai dû supporter les cadets célibataires de la maison. Ils ne faisaient rien de méchant mais leur manière de vivre m'était difficile à supporter. Mon mari lui, était parfait ! Il était compréhensif, plutôt bel homme, de taille moyenne. Très honnête, assez instruit, il apprenait très vite. La perfection quoi ! Seulement il a dû partir à la guerre alors je suis restée seule. Les femmes devaient alors remplacer les hommes à la ferme. Il y avait du travail. Il m'envoyait des lettres quand même. C'était dur d'être loin de lui. Ma mère venait me voir assez souvent car elle habitait le village voisin. Une fois revenu de la guerre nous étions très heureux et nous avons eu huit enfants ensemble. Après son décès je suis restée vivre chez eux, c'était une famille très estimable. Les années ont passées, aujourd'hui j'ai 91 ans, il me reste trois enfants et je suis une arrière-grand-mère comblée.



array(4) { [0]=> array(10) { ["id"]=> int(47589) ["alt"]=> string(0) "" ["title"]=> string(22) "org_1256640654c9a8.jpg" ["caption"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["mime_type"]=> string(10) "image/jpeg" ["url"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["width"]=> int(108) ["height"]=> int(79) ["sizes"]=> array(12) { ["thumbnail"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["thumbnail-width"]=> int(108) ["thumbnail-height"]=> int(79) ["medium"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["medium-width"]=> int(108) ["medium-height"]=> int(79) ["medium_large"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["medium_large-width"]=> int(108) ["medium_large-height"]=> int(79) ["large"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["large-width"]=> int(108) ["large-height"]=> int(79) } } [1]=> array(10) { ["id"]=> int(47590) ["alt"]=> string(0) "" ["title"]=> string(22) "org_1256640654c9a8.jpg" ["caption"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["mime_type"]=> string(10) "image/jpeg" ["url"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["width"]=> int(108) ["height"]=> int(79) ["sizes"]=> array(12) { ["thumbnail"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["thumbnail-width"]=> int(108) ["thumbnail-height"]=> int(79) ["medium"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["medium-width"]=> int(108) ["medium-height"]=> int(79) ["medium_large"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["medium_large-width"]=> int(108) ["medium_large-height"]=> int(79) ["large"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["large-width"]=> int(108) ["large-height"]=> int(79) } } [2]=> array(10) { ["id"]=> int(47591) ["alt"]=> string(0) "" ["title"]=> string(22) "org_1256640654c9a8.jpg" ["caption"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["mime_type"]=> string(10) "image/jpeg" ["url"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["width"]=> int(108) ["height"]=> int(79) ["sizes"]=> array(12) { ["thumbnail"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["thumbnail-width"]=> int(108) ["thumbnail-height"]=> int(79) ["medium"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["medium-width"]=> int(108) ["medium-height"]=> int(79) ["medium_large"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["medium_large-width"]=> int(108) ["medium_large-height"]=> int(79) ["large"]=> string(61) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8.jpg" ["large-width"]=> int(108) ["large-height"]=> int(79) } } [3]=> array(10) { ["id"]=> int(47592) ["alt"]=> string(0) "" ["title"]=> string(22) "org_1256640654c9a8.jpg" ["caption"]=> string(0) "" ["description"]=> string(0) "" ["mime_type"]=> string(10) "image/jpeg" ["url"]=> string(65) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8-jpg.jpg" ["width"]=> int(108) ["height"]=> int(79) ["sizes"]=> array(12) { ["thumbnail"]=> string(65) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8-jpg.jpg" ["thumbnail-width"]=> int(108) ["thumbnail-height"]=> int(79) ["medium"]=> string(65) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8-jpg.jpg" ["medium-width"]=> int(108) ["medium-height"]=> int(79) ["medium_large"]=> string(65) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8-jpg.jpg" ["medium_large-width"]=> int(108) ["medium_large-height"]=> int(79) ["large"]=> string(65) "https://www.passeursdememoire.fr/media/org_1256640654c9a8-jpg.jpg" ["large-width"]=> int(108) ["large-height"]=> int(79) } } }
Galerie photos